Blogia
Crónicas navarras de Fernando José Vaquero Oroquieta

Le génocide arménien dans le quotidien espagnol "El País"

Le génocide arménien dans le quotidien espagnol "El País"

Il est inadmissible que de nos jours on refuse l’existence historique du génocide arménien. Pour cette raison, les excuses par lesquelles on protège Ayhan Tonca, dans son entrevue publiée le 21 novembre dans ce journal, sont une succession d’insultes. Alléguer que les arméniens, kurdes et turcs sont morts simplement à la suite de la grande guerre, est une insulte à la mémoire du million de femmes, vieillards et enfants assassinés par la faim, la soif, au couteau et par balles... quand ils n’ont pas été violés et torturés.

Prétendre que ces crimes contre l’humanité n’ont pas été un génocide, en faisant valoir qu’ils n’ont pas été jugés par un tribunal international, est une insulte à l’intelligence. Le génocide arménien a débuté en 1915, de sorte que la législation des Nations Unies contre le génocide n’a pas pu s’appliquer. Il est regrettable qu’un Nuremberg contre les "jeunes turcs" n’ait pu avoir lieu. Mais nier ce que des historiens, des diplomates, des militaires allemands (alors alliés de la Turquie),des survivants, des dizaines de rapports et que des centaines de photographies démontrent, est pure démagogie et d’un criminel cynisme.

En France, à l’initiative de l’opposition socialiste, le Parlement a approuvé le 12 octobre dernier une proposition de loi qui pénalise la négation de ce génocide. Et cet ex-parlementaire néerlandais reconnaît qu’une initiative analogue, a dans une certaine mesure, été approuvée aussi par des socialistes et des démocrates de son pays. Et en Espagne ? Ne sommes-nous pas l’Europe ?

Continuez faciles et lâches victimes. Vous et les millions de musulmans qui vivez en Europe jouissez de davantage de libertés que dans vos pays d’origine. Rappelez-vous le cas du prix Nobel de Littérature 2006, le Turc Orhan Pamuk, celui qui en raison de sa critique du négationnisme nationaliste turc a dû s’exiler à l’étranger en 2005.

Nier le génocide arménien devrait dans ses effets être comparé à la négation de l’Holocauste.

Fernando José Vaquero Oroquieta - Pamplona - 29/11/2006

 

 

Traducción al francés de Jean Eckian

 

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=27404

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres
¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres

0 comentarios

¿Y esta publicidad? Puedes eliminarla si quieres